• Patricia ARDILLIER

Les visages de la Fondation : Stéphanie Boulé

Interview de Stéphanie Boulé

Directeur Adjoint des Ressources Humaines chez SIACI SAINT HONORE et Entreprise fondatrice d’Humaninnov



Question : Pouvez-vous vous présenter ?


Stéphanie Boulé :


Je suis DRH Adjointe au sein de Groupe SIACI SAINT HONORE, leader français du courtage et conseil en assurance RH, qui développe et propose également une offre globale en conseil RH.


Garante du déploiement de la politique RH, je manage le développement RH (recrutement, formation, gestion des carrières…) pour l’ensemble du Groupe et je suis l’interlocuteur RH dédié des équipes de notre activité de protection sociale et conseil RH.

Je participe également aux projets RH transverses (Qualité de Vie au Travail, rachats, intégration, RSE…).


Dans le cadre de mes missions, je pilote la politique Handicap et Diversité. C’est tout naturellement que j’ai pris en charge le suivi des missions de la Fondation Humaninnov, après la signature de la Charte de l’intelligence collective pour l’inclusion des personnes atteintes de maladies chroniques par mon entreprise. Ma société est un des membres fondateurs de cette fondation.


Tant à titre personnel que professionnel, je suis convaincue de la raison d’être de la fondation.


Question : Pouvez-vous nous expliquer ce que nous entendons par maladie chronique ?


Stéphanie Boulé :


Les maladies chroniques sont des maladies de longue durée qui évoluent dans le temps et dont on guérit peu.

Selon le type de pathologies, ces maladies peuvent être contraignantes voire invalidantes dans le quotidien des personnes, et de fait, les isoler et/ou les éloigner du monde professionnel.

Elles sont de mieux en mieux prises en charge mais sont peu prises en compte dans les actions déployées en entreprise.

Elles sont nombreuses et affectent de plus en plus la population.

Il est donc important de pouvoir maintenir dans l’emploi et d’accompagner les collaborateurs atteints par ce type de maladies.


Question : Quels étaient les enjeux du lancement de la charte de l’inclusion du malade chronique portée par la fondation Humaninnov ?

Stéphanie Boulé :


L’enjeu de la Charte est de permettre une prise de conscience collective de l’impact des maladies chroniques sur la vie personnelle et professionnelle des personnes concernées et de créer un collectif de travail sur cette thématique.

Réunir différents acteurs et en particulier des entreprises permet de faire émerger des actions concrètes pour développer une politique inclusive en faveur des malades chroniques dans le monde du travail.


A cet égard, de nombreuses idées et actions ont émergé comme le développement du management inclusif et la mise en place d’un outil de diagnostic de l’impact de la maladie chronique. Ce diagnostic va être réalisé au sein des entreprises membres fondateurs avec la participation de leurs managers afin de proposer ensuite cet outil aux nouvelles entreprises adhérentes à la Fondation.

La construction collective de ces actions grâce à la mobilisation des membres fondateurs et de tous les intervenants de la Fondation permet une meilleure appréhension du sujet et une expérience humaine très riche.

L’objectif final, à long terme, est que l’inclusion et la qualité de vie des personnes atteintes de maladies chroniques soit intégrée dans les politiques RH de tous les employeurs.




Interview de Stéphanie Boulé
Directeur Adjoint des Ressources Humaines chez SIACI SAINT HONORE et Entreprise fondatrice d’Humaninnov